Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 08:03

Bon, c'est la rentrée, mais ce n'est pas une raison pour ne pas continuer nos petites recettes au goût pas encore suranné d'été...D'autant que les fruits et légumes estivaux sont encore sur les étals: pêches, brugnons, rhubarbe, abricots, aubergines, courgettes... et que ceux du début d'automne pointent leur nez: figues, prunes,....
Justement la prune: grâce à un don bienvenu de quelques kilos de prunes bleues (merci encore Thierry et Sabine), quelques recettes succulentes autour de ce délicieux fruit, que je trouve personnellement meilleur cuit: confiture, compote, tarte.
Ici une tartelette et une compote; les recettes sont ultra-simples:
Tarte ou tarlette: étaler une pâte brisée (maison ou achetée), couper les prunes en deux, enlever le noyeau et les placer sur la pâte (côté coupé en haut); un voile de sucre de canne en poudre, et hop au four pour 40 minutes (plutôt à 150/160 ° pour faire compoter les prunes).

Compote: faire cuire à feu doux les prunes dénoyautées avec une cuillère d'eau jusqu'à obtenir une texture de compote; la cuisson au micro-onde est possible aussi!

Bonne rentrée à tous! phototartecompote.JPG

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans tarte sucrée
commenter cet article
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 08:06

Comment joindre l'utile à l'agréable ou comment mes pérégrinations professionnelles peuvent s'accompagner de dégustations de succulentes préparations régionales...Après la crème de marrons de Privas en Ardèche, direction Nice, où je me suis régalée de socca (sorte de crêpe salée à base de farine de pois chiches), de petits farcis et de pâtes fraîches à l'aubergine, sous un soleil éclatant.

Et puis une spécialité que j'adore, que l'on ne trouve que dans les bonnes boulangeries niçoises: la torta di blea en nissart, la tourte de blettes en français. C'est un dessert! Chaque famille a sa recette secrète, mais la base repose sur des blettes, des pignons, des raisins secs ou des figues trempés dans du rhum, du sucre, des oeufs. Peuvent s'y adjoindre une pomme, de la confiture, de la poudre d'amandes...

Voici celle que j'ai dégustée (elle a fait le voyage!!!), et une recette pour ceux qui souhaitent se lancer...

phototortadiblea.JPG

Ingrédients (pour un moule à tarte de 26cm):

Pâte:

200gr de farine fleur
200gr de farine mi-blanche
200gr de beurre
1 pincée de sel fin
1 verre d’eau, ou plus

Préparation:
7 grandes feuilles de bettes
100gr de sucre de canne complet
30gr de pignons grillés à sec
50gr de raisins secs préalablement mis à tremper dans de l’eau tiède
2 pommes moyennes
2 oeufs
et éventuellement, 2 figues sèches coupées en petits morceaux, 2 cs de poudre d’amandes,...


Pâte « sablée » :
Mélanger les farines, le sel et pétrir rapidement avec le beurre à peine ramolli. Ajouter l’eau et former une boule. La laisser reposer au frais.

Faire la tarte :
Laver les feuilles de bettes, en découper le vert, l’essorer et le couper en fines lanières. Laver, éplucher les pommes et les couper en petits morceaux. Dans un grand saladier, bien mélanger les bettes, les pommes, les pignons, les raisins, le sucre et les œufs (et figues et poudre d’amandes éventuelles). Reprendre sa pâte, la couper en deux, l’abaisser sur un papier sulfurisé, la placer dans le moule et piquer ce fond avec une fourchette. Remplir et tasser un peu. Abaisser la pâte qui reste, en recouvrir la tarte, découper le surplus si nécessaire et fermer avec soin. Donner quelques coups de ciseaux sur le dessus de la pâte. Faire cuire une heure à 180 degrés.

Saupoudrer de sucre glace une fois la tourte refroidie.

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans tarte sucrée
commenter cet article
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 06:48

Mon association "Les amis de la rhubarbe" (statuts en cours de dépôt à la préfecture) fonctionne bien, voici une contribution fort alléchante qui met en scène notre polygonacée préférée (merci Josiane!). Des tiges de rhurbarbe coupées en tronçon, des fraises, une poignée de cassis, jetées sur une pâte brisée, un voile de sucre de canne et le tour est joué! Les plus gourmands pourront rajouter un lit délicat de crème pâtissière...


phototarteJo.jpg


La garniture étant présentée, voici la recette d'une pâte brisée maison et quelques trucs pour la réussir...
Ingrédients pâte brisée (basique):
- 250 g de farine
- 150 g de beurre température ambiante
- 2 pincées de sel
- 6 cuillères à soupe d'eau froide
Variante: rajouter 1 oeuf, remplacer la farine blanche par de la farine complète, les cuillères d'eau par du lait froid, rajouter 1 cuillère à café de sucre, remplacer une partie
 de la farine par de la poudre d'amandes ou de la noix de coco râpée, utiliser de la vanille, de la cannelle, des zestes d'orange ou de citron,....
Mélanger du bout des doigts les ingrédients secs (farine, sel,...) avec le beurre coupé en morceaux, vous obtiendrez ainsi un mélange sableux. Ajouter alors les ingrédients liquides (eau, lait, oeuf si on souhaite) et bien mélanger. Si la pâte est trop sèche, rajouter des éléments liquides, si elle est trop liquide, rajouter de la farine (logique).
Faire reposer la boule obtenue au frais 30 min au minimum, 3h idéalement, puis l'étaler au rouleau sur un plan de travail bien fariné.

Si vous devez mettre des fruits rendant beaucoup de jus ou une préparation liquide, il est préférable de cuire la pâte "à blanc", c'est-à-dire de faire précuire la pâte sans rien dedant pendant environ un quart d'heure, en prenant soin de mettre une feuille de papier sulfurisée sur le fond de tarte avec des éléments qui feront poids (légumes secs, petits cailloux,...) afin d'éviter qu'elle "cloque". Une autre solution est de saupoudrer le fond de pâte de floraline ou de farine mélangée à du sucre, d'amandes en poudre, de biscuits émiettés type Spéculoos, qui absorberont le jus de la cuisson.
Une fois la la garniture installée, faire cuire environ 30 min au four à 180°. On peut finir la cuisson en mettant un peu de grill, afin que les fruits soient bien dorés.
 

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans tarte sucrée
commenter cet article
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 10:11

La série continue...mais au moins un âme généreuse m'a planté au jardin, entre deux gouttes de pluie, un petit pied de rhubarbe dont je surveillerai attentivement la croissance. Les fraises Marat des bois sont, elles, dans les starting-blocks pour rougir. Allez, encore quelques rayons de soleil siouplait!
Aujourd'hui une petite recette de tarte ultra-rapide, piquée sur le site de Cléa cuisine, avec quelques adaptations de farine, et puis, tiens, une minute doctorale pour tout savoir sur la rhubarbe (je pourrais me recycler auprès du Syndicat de la Rhubarbe, je leur inventerais des slogans du type "rhubarbez-vous la vie", non? non, bon d'accord).

phototartesfraiserhubarbe.JPG
Ingrédients (pour 4 personnes):

- 60 g de farine de seigle T130 ou à défaut farine de petit épautre
- 100 g de farine de blé T80 ou à défaut farine blanche normale
- 20 g de sucre de canne blond ou brun
- 60 g de purée d’amande ou du beurre
- 2 c. à soupe d’huile d’olive
- 4 petits bâtons de rhubarbe
- 8 fraises
- 4 c. à café de miel
- Cannelle en poudre

Préparer la pâte : dans un saladier, mélanger les farines, 1 pincée de sel, et le sucre. Incorporer la purée d’amande et l’huile. Sabler du bout des doigts. Incorporer un tout petit peu d’eau, juste assez pour pouvoir former une boule de pâte. Pétrir pour obtenir une boule homogène, puis diviser en 4 portions. Sur une feuille de papier cuisson, étaler chaque portion au rouleau pour obtenir 4 cercles, si l'on n'a pas de moules à tartelettes. Au centre de chaque cercle, déposer l’équivalent d’un petit bâton de rhubarbe (épluchée et coupée en fins tronçons) et de 2 fraises (coupées en 4). Laisser au moins 2 cm de libre sur tout le tour. Napper d’1 c. à café de miel. Saupoudrer légèrement de cannelle en poudre. Replier les bords qui dépassent en les ramenant vers le centre. Cuire au four à 180 °C pendant 35 minutes (surveiller la cuisson à la fin).

 

Originaire du nord de l'Asie (Sibérie), la rhubarbe était connue comme plante médicinale en Chine depuis très longtemps. Introduite en Europe par Marco Polo (merci Marco!), elle fut d'abord cantonnée parmi les plantes médicinales (constituant du catholicum simple de la pharmacopée maritime occidentale au XVIIIe siècle) et ornementales, elle ne fut cultivée et consommée comme plante potagère qu'à partir du XVIIIe siècle.
La rhubarbe est bien pourvue en vitamine C (12 mg/100 g), elle a ainsi des propriétés toniques et antianémiques. La rhubarbe est très laxative grâce à sa richesse en fibres. La rhubarbe est utilisée comme purgatif. La rhubarbe apporte des minéraux, certains en grande quantité comme le potassium et le phosphore, et certains en quantité moindre, mais néanmoins intéressante comme le magnésium et le calcium.

La substance secrétée par sa racine est appréciée pour son action antiseptique sur les problèmes de foie. En outre, la rhubarbe est un bon anti-inflammatoire pour les muqueuses buccales. Mais attention! les feuilles sont toxiques à cause notamment de leur teneur en acide oxalique. On ne mange que les tiges, donc!  Quelques photos (elles ne sont pas de moi).
250px-Rheum rhaponticum jfg

 Rhubarbe

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans tarte sucrée
commenter cet article
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 14:40

Je suis tombée sur un article très intéressant dans le "Elle à table" de mars-avril, qui recense les meilleures adresses de cuisine exotique de Paris, de la cuisine japonaise à la cuisine orientale, en passant par l'Italie, l'Allemagne, l'Europe de l'Est, les Amériques, l'Asie et l'Océan indien,...et qui s'accompagne de quelques recettes, dont celle de la tarte pavot semoule, d'origine allemande, une curiosité qui m'a bien tentée...Une fois acquises les graines de pavot bio (que l'on doit réduire en poudre fine dans la recette, mais je n'y suis jamais arrivée malgré tous mes appareils, en revanche j'ai maintenant de ces minuscules billes noires partout dans ma cuisine), la recette est très simple. Je l'ai adaptée en ne mettant pas de pâte à tarte (semoule + pâte à tarte, il ne faut pas abuser, il ne fait quand même plus -15°).
Alors, le résultat me direz-vous? Je ne vous cacherai pas que les avis sont partagés: du refus catégorique de goûter à "c'est trop bizarre" (à l'école primaire les enfants parlent comme ça maintenant, avec des "trop" et des "grave"), en passant par "en tout cas, c'est esthétique". Mais moi j'ai trouvé que c'était grave bon, le pavot donnant une touche originale et douceâtre, et le mélange semoule/sucre/lait/miel étant parfait, fondant, pas trop sucré...
J'ai aussi acheté des haricots azuki pour faire de la pâtisserie japonaise, des kamikazes...euh, je veux dire, des volontaires?
phototarte-pavot-semoule.JPG

Ingrédients (j'ai tout divisé par deux pour ma part):
- 300 g de graines de pavot (et non, ce n'est pas de la drogue, pour répondre à une question que l'on m'a posée), à acheter dans les magasins bio
- 90 cl de lait, entier de préférence
- 60 g de sucre
- 60 g de miel
- 80 g de semoule grains moyens
- 35 g de beurre
- 2 pincées de cannelle
- 1 gousse de vanille
- 1 oeuf
- facultatif: 50 g de raisins secs
Et pour le streussel ("pâte" à crumble: 75 g de beurre mou, 75 g de sucre, 1 pincée de sel, 150 g de farine)
Etape 1: réduiser en poudre fine les graines de pavot. Faire bouillir 40 cl de lait avec le sucre et le miel, et ajouter le pavot. Laisser tiédir 30 min. Pendant ce temps, préparez l'étape 2. 
Etape 2: faire bouillir 50 cl de lait, versez en pluie la semoule tout en mélangeant. Jors du feu, incorporer le beurre, la cannelle et l'intérieur d'une gousse de vanille gratée (et les raisins secs, si l'on aime). Laisser refroidir complétement. Ajouter 1 oeuf puis la préparation de l'étape 1.
Préchauffer le four sur 180°. Préparer le streussel (mélanger tous les ingrédients sus-cités et les travailler avec les doigts pour en faire du sable). Verser la garniture dans un moule, émietter grossièrement le streussel dessus et enfourner pour 40 min de cuisson. Laisser refroidir et saupoudrer de sucre glace. Accompagner si l'on souhaite de crème fouettée ou de crème anglaise.

Premières violettes de l'année...et premières orties aussi, je me suis fait piquée!
photoviolettes.JPG

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans tarte sucrée
commenter cet article
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 20:28

De la pâte à tarte brisée (toute prête certes, mais la meilleure - marque Croustipate pour ne pas la citer) et un emporte-pièce citrouille, de quoi laisser libre cours à l'imagination de petites têtes et de petites mains un mercredi en fin d'après-midi!

Alors au choix:
- une tartelette pommes / sucre de canne

- une tarteletter pommes / sucre de canne / crème fraîche
- une tartelette bananes / sucre
- une tartelette bannanes / chocolat
- une tartelette crème / sucre
and the winner is....la tarte pommes / crème! Décision collective est prise de la refaire en grand format
Bon appétit et couvrez-vous bien...(et pas que les munichois...)

phototartelettes2

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans tarte sucrée
commenter cet article

Qui Suis-Je?

  • : Les marmitons de Tournefeuille
  • Les marmitons de Tournefeuille
  • : Cuisinière en herbe, adepte du bon, du beau et du bio!
  • Contact

Recherche

Pages