Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 16:19

Voici une charlotte faite par de petites mains, très facile et rapide à réaliser et très bonne, bien que pas très présentable (le démoulage de ce genre de chose est toujours un exercice périlleux, on retient son souffle, on croise les doigts, et on se jette à l'eau...). Ici aux poires, le modèle se décline à l'infini avec des fruits frais ou au sirop.
Petites caractéristiques de cette recette: pas de gélatine ou d'agar-agar (la version sans protéine animale de la gélatine, car issue d'une algue), pas de crème ou de mascarpone (mais on peut bien sûr en mettre, comme de la ricotta ou du brocciu), d'où une version plus light.
photocharlotte.JPG
Ingrédients et ustensiles:
- un moule à charlotte
- des boudoirs
- un boîte de poires au sirop (420 ml pour moi, mais mon moule n'est pas très grand)
- du yaourt ou fromage blanc (au moins du 20% quand même)
- du sucre en poudre
- de la vanille en poudre ou de l'extrait de vanille

Ouvrir la boîte de poires au sirop. Mettre le sirop dans une assiette creuse, et rajouter de l'eau (environ 1/3 de plus que le sirop, en fait il faut goûter, le but étant que cela ne soit pas trop sucré). Pour ceux qui n'ont pas d'enfants à nourrir, vous pouvez rajouter du rhum ou de l'alcool de poire.
Dans un autre plat, mélanger le fromage blanc, les poires coupées en assez petits morceaux, la vanille et sucrer "au goût".
Enfin, pour le montage de la charlotte: bien tremper chaque biscuit dans le sirop allongé d'eau, garnir le fond du moule en tassant légèrement puis les côtés. Mettre ensuite le mélange fromage blanc d'un seul coup et enfin, remettre une couche de biscuits (qui sera celle du fond lors du démoulage, vous me suivez?).
Mettre au congélateur 1 à 2 heures, avec sur le dessus du moule une assiette plate plus petite que le diamètre du moule et un poids par dessus de manière à bien tasser la charlotte et penser à la sortir quand même bien avant de la déguster. Bon appétit!

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans gâteau
commenter cet article
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 07:56

Autant vous le dire tout de suite, Luc n'est pas une personne mais une commune, Luc sur Aude. Nous sommes tombés sur cet endroit par hasard (même en le cherchant nous ne l'aurions pas trouvé, il se trouve entre Limoux et Couiza, vous êtes bien avancés avec ça :-), au détour de pérégrinations catharesques dans l'Aude.
Mais nous sommes tombés sur une petit merveille de boulangerie, en bio depuis 1985, présentant une "carte" d'une vingtaine de pains différents (j'ai pris du pain aux cinq céréales et un pain brioché au sésame, ils ont en plus tenu plusieurs jours), des viennoiseries et pâtisseries à tomber, et des salés type feuilletés au fromage de chèvre, quiches, tartes salés, cakes aux champignons,...D'ailleurs pour midi ils proposent sur place une formule à 8,5€ de mémoire comprenant une grande assiette avec un salé au choix+des crudités accompagnée d'un verre de vin. Et j'ai vu sur leur site qu'ils livraient dans quelques magasins bio de la région et faisaient des marchés.
photoLeFournil.JPGCe pays de l'Aude est bien curieux: des communautés hippies (on croise beaucoup de dread locks) au milieu des autochtones ruraux, des légendes à dormir debout, dont voici quelques exemples:
- A Rennes-le-Château, les mystères s'accumulent: l'abbé Béranger Saunière aurait découvert un trésor vers 1886, ce qui expliquerait ses investissements immobiliers mirifiques...Toujours à Rennes, selon les sources averties, l'inscription en latin au-dessus de l'entrée de l'église dédiée à Marie-Madelaine nourrit certains délires ésotériques. Une partie de cette inscription se prête à une double interprétation: "TERRIBILIS EST LOCUS ISTE", soit littéralement "ce lieu est terrible". Mais "terribilis" peut aussi se traduire par vénérable, respectable ou redoutable...

Autre délire d'interprétation à partir de l'inscription portée au bas d'une croix : "CHRISTUS A. O. M. P. S. DEFENDIT", ce qui est traduit "Antiqus Ordo Mysticusque Prioratus Sionis" afin de faire croire que l'Abbé appartenait à l'ordre mystérieux du Prieuré de Sion. Mais cette inscription célèbre se trouve aussi à Rome, sur l'obélisque du Pape Sixte Quint, sous la forme "CRISUS AB OMNI MALO POPULUM SUAM DEFENDIT", dont la traduction est "le Christ protège son peuple de tout mal".
Pour ma part, ce que j'ai trouvé curieux, c'est l'entrée du cimetière: en dessous du classique "...et tu retourneras poussière" en latin, figure une tête de mort! Je n'avais jamais vu ça...
- Le pic de Bugarach est lui connu pour autre chose: ovnis en tout genre, accès au monde mythique souterrain, lieu défendu par l'armée du fait de l'énormité de ce qu'il recèle, chercheurs qui disparaissent ou tombent gravement malades...
Voilà, je ne sais pas si c'est le vent, le vin (beaucoup de vins bio au fait, ou en biodynamie), ou l'eau, mais l'imagination est fertile dans ce beau pays cathare!

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans restos
commenter cet article
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 07:42

Oups le temps passe...la chasse aux oeufs de Pâques a été fructueuse: cloches, poules, lapins et autres écus sont venus garnir les paniers des plus petits (les grands ont piqué dedans aussi...il a fallu négocier serré...). Voici un échantillon de la récolte (ce qu'il en reste):

photoPaques.JPG
Dans la série des listes, pour les toulousains voici le top 5 de mes chocolatiers préférés:
1 - Criollo Chocolatier, sans conteste numéro 1 pour moi; chocolat bien parfumé et équilibre parfait entre l'amertume et le sucre, peu gras, petites bouchées avec des mélanges de parfums originaux (caramel au beurre salé, amande, vanille, noix de coco, rose, violette, et tant d'autres...). Une visite dans leur atelier de fabrication à Saint Pierre de Lages s'impose. - 12 rue du Rempart Matabiau à Toulouse (Victor Hugo).
2- Chocolaterie de Puyricard; alors Puyricard est un petit bled à côté d'Aix-en-provence, mais leur chocolat est tellement bon qu'ils ont désormais une renommée internationale (oui, oui) et quelques boutiques délocalisées dont une à Toulouse. Chocolat noir de haut niveau, et on appréciera leur utilisation de fruits secs traditionnels provençaux comme l'amande. Très bons calissons aussi - 1 rue Fourbastard à Toulouse.
3 - Chocolats Pillon - chocolats plus traditionnels, originaires de Toulouse; un peu plus sucré mais bien parfumés aussi - 3 adresses dans Toulouse et une à Tournefeuille.
4 - Chocolats de la pâtisserie Le Petit Coquin à Tournefeuille; chocolats artisanaux et de très bonne facture; plus sucrés également que les précédents mais bons mélanges avec des fruits secs - 84 rue Gaston Doumergue à Tournefeuille.
5- Castan chocolatier; découverte récente pour moi, très bonne surprise, là aussi un chocolat noir de diverses origines, bien équilibré, pas trop sucré - 188 avenue Saint Exupéry à Toulouse.
Bon, les autres chocolatiers, oubliez...Tout cela m'a donné une furieuse envie d'un petit chocolat, cela sera parfait pour cette matinée de novembre..

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans divers et varié
commenter cet article
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 19:33

Tel le roi de Babylone au bord de l'abîme, ce financier menace de basculer dans le vide...rassurez-vous, il a été rattrapé au vol!
Bon, l'association financier aux amandes + crème anglaise est incertaine au niveau du goût, c'est plutôt un mariage de raison (l'alliance de la carpe et du lapin diront certains): les jaunes d'oeufs pour la crème anglaise et les blancs pour les financiers. Mais je dois bien avouer qu'il doit me manquer encore quelques trucs et astuces pour la crème anglaise, car elle n'arrive pas à la cheville de celle de certaine cuisinière de ma connaissance (qui se reconnaîtra...).

photocremeanglaiseetfinancier.JPGFinanciers aux amandes
Ingrédients:
- 60 g de poudre d'amandes
- 40 g de farine
- 150 g de sucre (moi j'en mets un peu moins)
- 75 g de beurre
- 4 blancs d'oeufs montés en neige ferme
- 1/2 cuillère à café de vanille
Préchauffer le four à 180°C. Beurrez un moule à financiers.
Mélanger la poudre d'amandes, le sucre, la farine et la vanille. Incorporer le beurre préalablement fondu mais pas trop chaud. Ajouter enfin délicatement les blancs d'oeufs montés en neige.
Verser dans les moules et faire cuire entre 15 et 20 minutes (bien surveiller la cuisson!).

Crème anglaise
Ingrédients:
- 4 jaunes d'oeufs (bio et extra frais de préférence)
- 50 g de sucre
- 50 cl de lait (entier c'est encore mieux)
- 1 gousse de vanille
Porter à ébullition le lait auquel on aura rajouté la gousse de vanille fendue en deux dans sa longueur. Laisser infuser 10 minutes et retirer la gousse de vanille après avoir récupéré les grains.
Dans une seconde casserole, fouettez vigoureusement les jaunes d'oeufs et le sucre afin que le mélange blanchisse. Incorporez ensuite petit à petit le lait et rendre homogène avec le fouet. Remettre le mélange sur le feu moyen sans cesser de remuer (attention, ne pas faire bouillir!). Quand la crème épaissit, retirez du feu et fouettez activement. Laisser refroidir et réserver au frigo.

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans crème - flan - clafoutis
commenter cet article
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 09:04

Bon, j'ai une commande spéciale: dresser la liste des restos "kids friendly" de Toulouse, transport en poussette et/ou landau compris. Je m'y attèle de ce pas, et j'en ferai un sujet à part entière. Deux-trois idées quand même:
- Avec des jeux: PlayPark à Portet/Garonne et ZePléGraounde à Toulouse (plus "parents friendly" en fait)
- resto: testé hier La Pergola, à Lardenne, avec 4 enfants, très bien! Resto lounge esprit Sud-Ouest avec grande terrasse, plats copieux et de qualité (connu pour la viande et la charcuterie, provenance Maisons Garcia, Samarran,...mais pas que: très bon tartare de saumon, brochettes de gambas et de Saint Jacques, par exemple), grand choix de vins, de desserts, service très sympa avec les enfants...Un détail à noter: a passé avec succès le test du Mojito, malgré une petite attente (mais il n'en fut que meilleur).
Petit exemple de dessert: pain perdu brioché et glace cannelle. On y reviendrait rien que pour ça, n'est-ce pas Alex ;-)

photoLa-Pergola.JPG
La Pergola
262 route de Lardenne à Toulouse
Tel: 05 61 49 29 10

 

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans restos
commenter cet article
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 16:41

Si certains aiment voyager en lisant, pour ma part la cuisine en littérature m'a toujours fait rêver, surtout quand l'écriture est belle et les plats exotiques...alors quand l'écrivain et sa cuisine sont de surcroît indiens...
Je suis tombée sur cet auteur (c'est une femme) par hasard à Ombres Blanches, dans le rayon Inde, rayon encore trop peu fourni à mon goût. La Colère des aubergines portait un petit brassard "conseillé par Ombres Blanches", j'ai donc acheté les yeux fermés mais les papilles en alerte. Et je ne fus pas déçue: des récits courts, histoires familiales, tournant bien sûr autour de la cuisine, et des femmes qui la préparent, et à la fin de chacune, de vraies recettes mêlant toutes les saveurs et épices indiennes: gâteau de carottes, curry d'aubergines au yaourt, pickle de mangue, boisson chaude au gingembre et au miel,....Bon, j'essaie et je vous en reparle!
photolivresSharma.JPG

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans divers et varié
commenter cet article
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 16:14
Pour changer du sandwich lors d'un pique-nique (enfin, certains sont accros au jambon-beurre...ou au beurre-jambon pour être précise), le cake salé est parfait: vite préparé, le matin avant de partir ou la veille, en entrée ou en en plat complet, et on peut mettre les ingrédients qui nous inspirent ou que l'on a sous la main dans la préparation de base.
Ici, chèvre frais et tomates confites à l'huile d'olive, un avant-goût de l'été.
photocakechevre.JPG
Ingrédients:
- 3 oeufs
- 150 gr de farine
- 1 sachet de levure
- 15 cl de lait
- 75 g de gruyère râpé

- 150 gr de chèvre frais
- des tomates confites et leur huile
- 2 pincées de sel, 2 pincées de poivre
Dans un saladier, fouetter les oeufs, la farine et la levure tamisées, le sel et le poivre. Incorporer le lait préalablement chauffée. Ajouter le chèvre émettié ainsi que les tomates confites et leur huile.
Verser dans un moule et saupoudrer de gruyère râpé. Mettre au four (préalablement allumé) pour 40 min à 180°.
Et bon pique-nique!

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans cake salé
commenter cet article
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 10:33

ZePléGraounde, c'est quoi? Un mélange d'aire de jeux couverte pour les enfants et de café-resto pour les parents, ainsi tout le monde peut passer un moment agréable! Pour les enfants (jusqu'à 12 ans), structure de jeux avec escalade, piscine à balle, coin lecture, jeux video (Wii), et pour les parents, smoothies, pâtisseries pour l'après-midi, ou tartes salées, bagels, grandes salades ou plat du jour pour le midi, journaux et magazines à disposition, le tout dans un décor sympa, lumineux et coloré.
Une bonne adresse pour fêter un anniversaire, n'est-ce pas Albane ;-)
photoplatZe.JPG
phototarteZe.JPG
20 place Occitane à Toulouse
  

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans restos
commenter cet article
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 19:48

...sans prétention, faite avec ce que l'on a sous la main.
C'est juste pour dire que le printemps arrive! Beau ciel bleu et gros soleil par chez nous
photosalade.JPG
Ingrédients:
- brocolis cuit à la vapeur, encore croquant (15 min max de cuisson)
- pois chiches
- oignons
- persil
- chorizo ou tofu fumé
- vinaigrette: huile d'olive, citron, sel

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans salade
commenter cet article
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 14:40

Je suis tombée sur un article très intéressant dans le "Elle à table" de mars-avril, qui recense les meilleures adresses de cuisine exotique de Paris, de la cuisine japonaise à la cuisine orientale, en passant par l'Italie, l'Allemagne, l'Europe de l'Est, les Amériques, l'Asie et l'Océan indien,...et qui s'accompagne de quelques recettes, dont celle de la tarte pavot semoule, d'origine allemande, une curiosité qui m'a bien tentée...Une fois acquises les graines de pavot bio (que l'on doit réduire en poudre fine dans la recette, mais je n'y suis jamais arrivée malgré tous mes appareils, en revanche j'ai maintenant de ces minuscules billes noires partout dans ma cuisine), la recette est très simple. Je l'ai adaptée en ne mettant pas de pâte à tarte (semoule + pâte à tarte, il ne faut pas abuser, il ne fait quand même plus -15°).
Alors, le résultat me direz-vous? Je ne vous cacherai pas que les avis sont partagés: du refus catégorique de goûter à "c'est trop bizarre" (à l'école primaire les enfants parlent comme ça maintenant, avec des "trop" et des "grave"), en passant par "en tout cas, c'est esthétique". Mais moi j'ai trouvé que c'était grave bon, le pavot donnant une touche originale et douceâtre, et le mélange semoule/sucre/lait/miel étant parfait, fondant, pas trop sucré...
J'ai aussi acheté des haricots azuki pour faire de la pâtisserie japonaise, des kamikazes...euh, je veux dire, des volontaires?
phototarte-pavot-semoule.JPG

Ingrédients (j'ai tout divisé par deux pour ma part):
- 300 g de graines de pavot (et non, ce n'est pas de la drogue, pour répondre à une question que l'on m'a posée), à acheter dans les magasins bio
- 90 cl de lait, entier de préférence
- 60 g de sucre
- 60 g de miel
- 80 g de semoule grains moyens
- 35 g de beurre
- 2 pincées de cannelle
- 1 gousse de vanille
- 1 oeuf
- facultatif: 50 g de raisins secs
Et pour le streussel ("pâte" à crumble: 75 g de beurre mou, 75 g de sucre, 1 pincée de sel, 150 g de farine)
Etape 1: réduiser en poudre fine les graines de pavot. Faire bouillir 40 cl de lait avec le sucre et le miel, et ajouter le pavot. Laisser tiédir 30 min. Pendant ce temps, préparez l'étape 2. 
Etape 2: faire bouillir 50 cl de lait, versez en pluie la semoule tout en mélangeant. Jors du feu, incorporer le beurre, la cannelle et l'intérieur d'une gousse de vanille gratée (et les raisins secs, si l'on aime). Laisser refroidir complétement. Ajouter 1 oeuf puis la préparation de l'étape 1.
Préchauffer le four sur 180°. Préparer le streussel (mélanger tous les ingrédients sus-cités et les travailler avec les doigts pour en faire du sable). Verser la garniture dans un moule, émietter grossièrement le streussel dessus et enfourner pour 40 min de cuisson. Laisser refroidir et saupoudrer de sucre glace. Accompagner si l'on souhaite de crème fouettée ou de crème anglaise.

Premières violettes de l'année...et premières orties aussi, je me suis fait piquée!
photoviolettes.JPG

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans tarte sucrée
commenter cet article

Qui Suis-Je?

  • : Les marmitons de Tournefeuille
  • Les marmitons de Tournefeuille
  • : Cuisinière en herbe, adepte du bon, du beau et du bio!
  • Contact

Recherche

Pages