Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 17:07

Ah oui, mais pas n'importe quel couscous, un couscous maison, réalisé avec de bons produits frais et bio, sous le soleil de Provence. C'est une recette simple, transmise à Marie-Françoise par une amie algérienne, et qui ne nécessite pas d'ustensiles compliqués et encombrants. Le couscous, c'est le plat complet par excellence, aux saveurs épicées et goûteuses...Réalisé aujourd'hui avec des merguez et de l'épaule d'agneau, on peut l'accommoder avec différentes viandes et légumes, mais il y a un ingrédient essentiel: l'épice raz-el-hanout!

Pendant la préparation....

photocouscous1-copie-1.JPG

 photocouscous2.JPG

 

Avant la dégustation...

photocouscous3.JPGphotocouscous4.JPG

Ingrédients:

250 g d'épaule d'agneau par personne, merguez
Carottes, navets, oignons, courgettes, coupés en tronçons + poivrons grillés si l'on aime
Pois chiches (en boîte sinon, faire tremper la veille)
1 boite de tomates pelées ou concassées au naturel
1 petite boite de concentré de tomates
2 doses de safran, cannelle en bâton, 3 c. à soupe de raz el hanout
2/3 feuilles de laurier, huile d'olive
Ail, coriandre frais ou en poudre
Sel et poivre

 

Dans le couscoussier ou marmite en fonte ou cocotte, mettre de l'eau froide, les pois chiche égouttés , le safran, le concentré de tomates, les tomates en boîte, la cannelle, le raz-el-hanout, les oignons coupé en 4, 2 c. à soupe de sel, poivre et la viande.
Laisser cuire  à feu moyen pendant 1 heure ( après avoir mis les pois chiches), puis mettre tous les légumes sauf les courgettes, "que tout bouge dans l'eau".
Laisser cuire 1/2 heure, puis mettre les courgettes, laisser cuire de nouveau 1/2 heure
Pour la graine (le couscous):
Hacher ail et coriandre. Mélanger à la graine avec de l'huile d'olive. Bien couvrir  de marga (jus de cuisson), bien mélanger et couvrir avant de déguster.

 

Et le soleil de Provence! photoEguilles.JPG

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans plat principal
commenter cet article
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 08:53

Restaurant gastronomique à Rouffiac-Tolosan, sur la route d'Albi, à l'est de Toulouse. On savoure le cadre, la petite place pavée au centre du village, autour d'une fontaine, rafraîchissante l'été où quelques tables sont installées en soirée, les lignes épurées du restaurant, dans les tons de blanc, noir brillant et mat, rouge opéra. On se régale de la cuisine des chefs Daniel Gonzalez et David Biasibetti, une cuisine traditionnelle très savoureuse et généreuse, des parfums de terroir, de la crème, des produits de grande qualité et de saison.

Une super découverte pour le baptême de mon petit filleul Eliott! Je garde aussi un souvenir ému de ces ravioles de foie gras et velouté de cèpes pris en entrée, de ce filet de turbot soufflé en plat principal (très délicat), et de cette déclinaison autour des fruits de saison, qui était servie en deux assiettes: soupe à l'orange et déclinaison autour de la pomme (tatin), de la figue (rôtie au spéculoos) et de la noisette (crème brûlée). Pas vraiment léger mais tellement bon...

photoOSaveurs2.jpgphotoOSaveurs.jpg


Restaurant O Saveurs
http://o-saveurs.com/

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans restos
commenter cet article
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 08:43

photomacarons.jpg

phototarteauxpommes

photochocolat2.jpg

photocalissons.jpg

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans divers et varié
commenter cet article
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 20:09

Situé à mi-chemin entre la place du Capitole et les quais de la Garonne, entre deux magasins de musique (les fréquentations du moment...), et loin des hordes de touristes (oui, oui, des hordes, plan en main et nez en l'air), voici le restaurant la Réserve, italien tendance worldfood, avec une grande terrasse ombragée, parquet et murs de brique à l'intérieur. Carte très sympathique avec des pâtes savoureuses, des salades généreuses et très bien présentées, les classiques pizzas (pas exceptionnelles cependant, il ne faut pas y aller pour cela), escalopes de veau milanese mais aussi des tournedos Rossini, des hamburgers maisons, des noix de Saint-Jacques,...pour des prix certes un peu élevés (salades à environ 15€, plats environ 20-25€) mais les assiettes sont copieuses. Le service est souriant et efficace...quand il n'y a pas trop de monde.
A découvrir entre copains tendance hype, en famille où chacun trouvera son bonheur, ou en amoureux.

Enfin, détail crucial: il s'agit d'un des rares restos de Toulouse à servir la vraie salade Cobb: salade d'origine américaine, beaucoup moins connue que la César, inventée par Robert Hoard Cobb dans son restaurant le "Hollywood Brown Derby" en 1930. L'Histoire (avec un grand H, attenzione) dit qu'après un service tardif et n'ayant pas mangé, il aurait mélangé des reste de nourriture et aurait trouvé l'assemblage très réussi. Elle se compose de salade romaine hâchée, de ciboulette, d'oeufs durs, de tomates, de poulet grillé, de bacon frit et de fromage bleu. 
Les salades du jour:

photoReserve1.JPG

 

photoReserve2.JPG

Autre détail: ces photos ont été prises avec un iPhone 5, eh, eh...oui, bon, fabriqué par des ouvriers chinois payés 150€ par mois.

 

La Réserve

8 rue Jean Suau à Toulouse

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans restos
commenter cet article
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 09:12

Avec octobre arrive un autre ingrédient source de passion pour les cuisinière d'automne: la courge. Certes, dans le langage courant, ce terme n'est pas flatteur, mais c'est incroyable tout ce que l'on peut faire avec une courge. Déjà, il existe une multitude de variétés: courge musquée (autrement appelée butternut), courge spaghetti, potimarron, citrouille, courge muscade,...toutes ont en commun cette chair orangée, douce, légèrement sucrée, fondante, qui se prête si bien à une multitude de recettes: soupes, gratins, gâteaux, cakes salés, purée, version salée, sucrée, sucrée/salée! La courge se marie particulièrement bien avec les épices douces (cannelle, gingembre, muscade), la chataigne, le lait de coco, le céleri, la crème fraiche, ...la liste est longue.
Aujourd'hui un petit cake délicatement sucré et épicé, fondant en bouche, au bon goût de noisettes, un vrai délice...rien que d'en parler me vient l'envie d'en refaire un!
photocakepotimarron-copie-1.JPGIngrédients pour un cake (recette tirée du livre de Cléa: Variations potimarron"):

 

- 200g de purée de courge butternut (cuisson vapeur pendant 20 min ou au four pendant 30 min mais surtout pas à l'eau because la courge est une vraie éponge!)

- 2 oeufs

- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive

- 100g de bonne poudre de noisettes

- 2 c à café de cannelle en poudre

- 1 c à café de gingembre en poudre

- 1 pincée de sel

- 90 g de sucre

- 175g de farine

- 1 c à café de poudre à lever

- 1 pincée de bicarbonate

Mélanger au batteur tous les ingrédients dans l'ordre. Enfourner dans un moule à caké beurré et fariné ou chemisé avec du papier cuisson pour environ 1 heure à 150° (cuisson douce qui permet d'obtenir ce fameux fondant...).

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans cake sucré
commenter cet article
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 21:07

Bon, je crois qu'il faut se faire une raison: alors que nous ne sommes pas rentrés depuis un mois que déjà il faut ressortir les habits chauds :-( Mais heureusement il nous reste encore des fruits et légumes d'arrière saison, qui nous rappellent l'été et le petit rosé de l'apéro...Courgettes, aubergines, tomates, poivrons sont encore là (de quoi faire les tians provençaux!), et cotoient les figues et le raisin de saison.
Justement, l'aubergine, parlons-en: le nom provient du catalan albergínia, lui-même issu de l'arabe al-bâdinjân, emprunté au persan bâdengân, qui désignait déjà cette plante. L'aubergine s'est aussi appelée mélongène (ou mélongine), terme conservé dans son nom spécifique ainsi que dans l'italien melanzana ou encore en grec melitzána (μελιτζάνα). Ces cultures méditerrannées l'ont facilement adoptées dans leur cuisine, mais parfois on la retrouve baignant dans l'huile (certes d'olive), alors qu'il s'agit d'un légume présentant d'honorables qualités diététiques (10 fois moins calorique qu'un avocat) et au goût fin et délicat.
Pour éviter l'absorption d'huile (c'est un légume en effet...spongieux), rien de plus facile: mettre les aubergines entières et piquées de coup de fourchette à cuire environ trois quart d'heure dans le four à 200°. Une fois cuites, il n'y a plus qu'à les éplucher et à les préparer en caviar, bien assaisonnées d'ail et de cumin, ou en flan, dont voici la recette.photoflanaubergines



Ingrédients (pour 4 à 6 personnes):
- 3 à 4 aubergines moyennes
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- 1 gousse d'ail pressée au presse-ail (eh oui, un ustensile provençal)
- 2 oeufs
- 6 cl de crème ou de lait

- thym ou basilic séché

- sel et poivre

Mélanger les ingrédients à la purée d'aubergine cuite au four. Bien assaisonner avec les herbes, le sel et le poivre. Verser dans un moule à cake et faire cuire au four à 180° pour 40 minutes.

Et pour le coulis de tomates: dans une poêle, faires revenir 2 à 3 oignons coupés dans de l'huile d'olive. Une fois qu'ils sont dorés, rajouter 2 à 3 tomates coeur de boeuf épluchées et coupées en morceaux. Saler, poivrer, et faire cuire à feu doux et petits bouillons pendant 20 min.
A manger chaud...ou froid, c'est encore meilleur!


Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans plat légumes
commenter cet article
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 10:48

Actualité oblige, un article de la blogosphère du Monde sur les OGM, que je trouve très bien fait, car il contient pas mal de références. C'est par ici.
   
Et sur un tout autre sujet, une émission culinaire de France Inter sur la cuisine moyen-orientale, où l'on parle de pois chiche, de falafels, de mezzé, de pâtisseries et de vins libanais...passionnant. C'est par pour écouter, et par ici pour visiter une épicerie libanaise en ligne, se renseigner sur les vins. Allez-y, ne serait-ce que pour le plaisir des yeux!
PhotoFImezze.png

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans divers et varié
commenter cet article
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 10:02

Alors que nous passions hier en automne, quand le soleil fut exactement au zénith sur l'équateur terrestre, mouvement orbital appelé aussi équinoxe, nous ne nous laissâmes pas abattre et tentâmes la multiplication des muffins.
Nous avions envie à la fois de goût de banane, de chocolat au lait, d'amandes et de citron, de doux, de fondant, de moelleux, de sucré, d'acidulé. C'est ainsi que furent concoctés par des petites mains habiles:
- des muffins au chocolat à la purée d'amandes, moelleux et bien chocolatés
- des muffins aux amandes et citron, fondants et acidulés
- un cake banane chocolat au lait, doux et onctueux
...afin de combler les envies de chacun.
photomuffinschoc.JPGphotomuffinschoc2.JPG
Pour la recette du cake à la banane et au chocolat au lait, je vous renvoie ici pour la recette de base, le principe étant de rajouter du chocolat au lait fondu et lisse entre deux couches de pâte avant d'enfourner.
Pour la recette des muffins amandes/citron, voir directement la recette sur le site de Cléa - rien à changer, pour ma part j'ai mis des citrons verts (il m'en restait des mojitos de la veille...) et euh...j'ai oublié la poudre à lever (un reste des mojitos de la veille???).
Enfin, la recette des muffins fondants au chocolat et purée d'amandes:
Ingrédients (pour 4 gros muffins ou 6 petits):
- 1 oeuf
- 30 g de purée d'amande
- 50 g de chocolat au lait à cuire
- 30 g de farine blanche
- 35 g de sucre blanc
- 2 c à soupe d'huile
- 1 c à café de poudre à lever
Battre l'oeuf et le sucre.  Ajouter la farine, l'huile, la purée d'amandes, puis le chocolat fondu (le mieux: au micro-onde avec une cuillère d'eau sur 500 ou au bain-marie). Bien mélanger, verser dans des moules à muffins huilés et farinés. Enfourner à 180° pour environ 10 minutes (surveiller la cuisson!).

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans biscuits - scones - muffins
commenter cet article
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 19:34

L'été se poursuit, à moins que nous ne poursuivions l'été, tels les surfeurs californiens des années 60 qui suivaient l'été tout autour de la planète au gré des alizés. Un an d'été, on peut toujours rêver du fond de son bureau...Voici quand même une recette estivale, voire d'été indien compte tenu des belles tomates que nous avons encore, piquée sur le site de Cléa. J'ai personnellement modifié la recette, en enlevant la tapenade et la féta mais en rajoutant de la brousse (on ne se refait pas) et en doublant la proportion de parmesan. Ah, la mer, la poésie et le brocciu...

photoclafoutis.JPGIngrédients (pour 4 personnes, soit un petit plat à gratin):
120 g de farine 
70 g de parmesan râpé
3 oeufs
30 g d’huile d’olive
25 cl de lait
100 g de brousse ou mascarpone
Tomates, courgettes, ou autres
Herbes de Provence ou de Corse si l'on aime

Mélanger la farine, 1 pincée de sel, le parmesan (en garder un peu). Incorporer les œufs, puis l’huile et le lait. Ajouter la brousse. Verser la pâte dans un plat à gratin. Trancher les légumes et les disposer sur le dessus de la pâte. Saupoudrer du parmesan restant. Cuire pendant 30 à 35 minutes à 180 °C. A manger tiède ou froid.

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans plat légumes
commenter cet article
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 16:07

ça c'est de la déco! Oeuvre d'une dame prénommée Jenny, pour les 60 ans de mon oncle, dignement fêtés ce week-end. Tous les personnages représentés sont réels! Dans le feu de l'action, je n'ai pas pu avoir la recette, c'était un gâteau moelleux recouvert d'une ganache au chocolat, un pur délice. Voici une petite recette de gâteau au chocolat quand même, pas encore testé mais qui me semble assez léger et fort en chocolat. Il faut bien se remettre de la rentrée...
photo60ans.JPGIngrédients:
200 g de chocolat noir à 70%
100 g de sucre
80 g de Maïzena
80 g de beurre
4 oeufs
50 g d'amandes effilées
un peu de sucre pour le moule
un peu de cacao en poudre
1 pincée de sel
Travailler le beurre pour le réduire en pommade. Faire fondre le chocolat dans une casserole à fond épais, à feu très doux.
Séparez les blancs d'oeufs des jaunes. Travailler ensuite les jaunes d'oeufs et le sucre dans une terrine. A jouter la Maïzena, le chocolat fondu et le beurre mou. Malanger le tout. Montez les blancs en neige avec une pincée de sel puis incorporez-les délicatement à la préparation.
Beurrez un moule et sucrez légèrement les bords du moule. Enfourner pour environ 30 min à 180°. Parsemez d'amandes effilées revenues à sec dans une poêle et de cacao. Servir froid (dit la recette, mais je le goûterais bien chaud aussi...).

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans gâteau d'anniversaire
commenter cet article

Qui Suis-Je?

  • : Les marmitons de Tournefeuille
  • Les marmitons de Tournefeuille
  • : Cuisinière en herbe, adepte du bon, du beau et du bio!
  • Contact

Recherche

Pages