Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 11:13

Les circonstances sont parfois curieuses: après avoir bisqué devant les baguettes et autres bagels d'Hélène le week-end dernier, voilà que je reçois en prêt le fameux Thermomix (merci Laëti...), outil révolutionnaire de la cuisinière amateure (je ne me lancerai pas ici dans le débat Küche, Kinder, Kirche, Kitchen Aid, il me faudrait un autre blog). Eh oui, tel un enfant devant un sapin de Noël, me voilà toute excitée  par le champ des possibles de l'engin culinaire (c'est grave, docteur?). Je ne suis pas la seule, nous voici à quatre mains sur le pétrin (deux grandes, deux petites), et la recette choisie fut le pain brioché. Un très très bon résultat, et une attente pénible durant les temps de levée de la pâte récompensée...

photopainbrioche.JPG
Ingrédients (pour un gros pain, la photo représente ici un pain dont le poids des ingrédients a été divisé par deux):
- 600 g de farine
- 2 jaunes d'oeufs
- 1 cube de levure fraîche de boulanger (bio si possible)
- 40 g de sucre
- 5 g de sel
Je vous donne ici la version Thermomix, tout peut se faire bien sûr à la main: mettre dans le bol la levure émiettiée, 280g d'eau, le sucre et régler 1 min à 37°, vitesse 1,5.
Ajouter la farine, le sel, 1 jaune d'oeuf et mixer 2 min 30 sur fonction "Epi". Mixer 10 sec, fonction sens inverse, vitesse 2 afin de décoller la pâte du bol.
Laisser reposer la pâte 20 min dans un saladier dans un endroit tiède, elle doit doubler de volume. Donner ensuite à la pâte la forme choisie sans la pétrir une nouvelle fois. La déposer dans un moule ou sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé. Dorer avec le jaune d'oeuf. Laisser encore reposer la pâte 20 min.
Préchauffer le four, puis cuire 10 min à 220°, ensuite 15 min à 160°. Si la croûte dore trop vite, couvrir d'un papier aluminium.
Laisser reposer 5 min dans le four avant de sortir le pain.

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans pain - brioche
commenter cet article
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 10:41

Oui, oui, je vous assure, la recette du Mojito a toute sa place sur un blog de cuisine; et puis les beaux jours semblent vouloir arriver, donc la menthe du jardin va pousser...Alors le Mojito, ce sont des ingrédients simples (mais qu'il faut choisir de bonne qualité, notamment le rhum) mais une préparation qui nécessite de connaître quelques trucs et astuces. Après des jours intenses de tests l'été dernier, avec de la menthe corse je précise, nous sommes en mesure de livrer the recette du Mojito.
Pour les amateurs toulousains, vous pourrez vous adonner à votre plaisir place Victor Hugo au Glou-Glou café ou au Caribe Café (les meilleurs selon moi), où a été prise la photo.

photoMojito-copie-1.JPG
Ingrédients (pour 1 verre):


- 5 cl de bon rhum cubain
- 2 cuillères de sucre de canne
- le jus d'1/2 citron vert + garder les quartiers
- 7 à 8 feuilles de menthe
- glace pilée
- eau pétillante
Facultatif: un trait d'Angustura (il s'agit d'un concentré d'essences fabriqué à Trinidad et préparé à partir d'une formule secrète qui allie épices, extraits de plantes, herbes naturelles, d'écorces d'orange, substances amères et aromatiques - merci Wikipédia) et du Champagne pour un Mojito royal.

Le truc est de piler les feuilles de menthe dans un mortier mais de ne pas les broyer. Mettre dans un grand verre et mélangez ensuite avec le sucre et le jus de citron, rajoutez le rhum et la glace pilée (pas en glaçons), puis compléter avec l'eau gazeuse. Mélangez enfin doucement avec une paille et rajoutez les quartiers de citron vert.

 

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans boisson
commenter cet article
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 14:32

Après ma phase brousse de brebis (certains se souviennent encore de mes salades de brocciu à la menthe de l'été dernier où, comment dire, je n'avais pas la main légère sur l'ingrédient susnommé), je me suis trouvée une nouvelle passion culinaire, après être tombée sur un pot de ricotta bio italienne. Ah la ricotta, en salade avec des herbes (menthe, persil, coriandre), en gratin, sur des pâtes ou sucrée en gâteau, crèmes, ou nature, oui, juste nature...Voici déjà une première recette de gâteau, un tantinet addictif...je vous aurai prévenus!
photogateau-pommes.JPGIngrédients:
3 oeufs
130 gr de ricotta
6 cl de crème ou de lait
100 gr de sucre de canne
60 gr de beurre
250 gr de farine
1/2 sachet de levure
1 bouchon de rhum
1 cuillère à café de cannelle
2/3 pommes

Dans un saladier, mélangez les oeufs avec la ricotta, la crème, le beurre, le rhum et le sucre.
Mélangez la farine avec la levure, que vous ajouterez peu à peu à la préparation.
Versez votre pâte dans un moule de 20 cm de diamètre.
Coupez les pommes épluchées en lamelles que vous disposerez dans le moule, sur la pâte.
Enfournez à 180°C pour 40 à 45 min de cuisson (en chaleur tournante).


 

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans gâteau
commenter cet article
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 13:55

Les frimas avaient bien gagné le levant de l'Europe, et la neige tomba drue sur les trottoirs de München...Et ces matins-là, où il faut aller déneiger son devant de maison (sous peine d'amende), on imagine le réconfort que doit être une bonne tartine de pain chaud maison...Voici deux recettes pour les heureux détenteurs d'un pétrin (machine à pain ou MAP pour les intimes), que l'on peut réaliser également à la main (voir les techniques ici ou ). 
Danke schön Hélène! Et permets-moi de citer un extrait de ta dernière lettre, que j'ai trouvé...édifiant:
"Le développement individuel est l’intention véritable du modèle germanique : si pour les femmes « les trois K » (Küche, Kinder, Kirche = Cuisine, Enfants, Eglise) sont un peu dépassés, le nouvel acronyme est HAAU pour les deux sexes : Heim, Arbeit, Auto, Urlaub (Maison,Travail, Auto, Vacances)."

photobagels.JPG
Ingrédients (pour 6 bagels):

300 g d’eau

25 g de levure de boulangerie fraîche

40 g de sucre en poudre

500 g de farine type 55

Sel

 

Délayer la levure émiettée et le sucre dans l’eau à 40°C pendant 2 minutes.

Ajouter la farine puis le sel. Le sel ne doit pas toucher la levure, il convient de le placer au-dessus de la levure. Au pétrin, pétrir 2 min 30.

 

Rouler la boule en la farinant légèrement, et la découper en 5 pâtons de même poids.

Façonner le pâton en le roulant sur lui-même puis lui donner une forme de boule.

Déposer les 5 boules sur deux grands feuilles de papier sulfurisé. Aplatir chaque boule avec la paume de la main pour former une galette de 14 cm de diamètre environ.

Evider le centre avec une tasse à café ou un verre de 5 cm de diamètre.

Récupérer les 5 centres et les rouler en une boule pour former une nouvelle galette.

 

Laisser lever 30 min sous un linge, jusqu’à ce que les bagels aient doublé de volume.

Au bout de 15 min de pousse, p
réchauffer le four à 210°C.

A la fin des 30 min de pousse, tremper les bagels pendant 1 min dans un mélange d’eau très chaude (1,5 l), de sucre (75 g) et de bicarbonate de soude (une cuillère à café).

Cuire au four 15 min à 210°C.


Photobaguette
      
Ingrédients (pour deux petites baguettes croustillantes):

15 g de levure de boulangerie fraîche

150 cl d’eau

250 g de farine type 55

½ cuillère à café de sel

 

Délayer la levure émiettée dans l’eau à 40°C pendant 2 minutes. Ajouter la farine puis le sel. Le sel ne doit pas toucher la levure, il convient de le placer au-dessus de la levure. Au pétrin, pétrir 2 min.

Laisser reposer 1 h dans le pétrin en couvrant d’un linge propre.

 

Au bout du temps de pousse, sortir la pâte et la travailler à la main fermement en appuyant de dessus pour chasser l’air. Le plus simple est de l’aplatir en carré, puis de replier les quatre coins vers le centre en appuyant fort (cela doit faire du bruit !). Répéter l’opération au moins 4 ou 5 fois.

Façonner ensuite deux petits boudins de 25 cm de long et les disposer sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé.

Laisser lever à  nouveau 1h30.

 

20 min avant la fin du second temps de pousse, préchauffer le four à 240 °C en déposant un petit récipient d’eau dans le bas du four.

Juste avant d’enfourner, humidifier délicatement les baguettes avec un pinceau alimentaire et effectuer 3 ou 4 petites entailles à la surface (les grignes). 

Cuire au four 10 min à 240 °C puis 10 min à 200 °C.

Sortir les baguettes du four et les laisser reposer sur une plaque.
  




 

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans pain - brioche
commenter cet article
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 20:31

Il y a des moments où l'on a envie de douceur(s)...oui mais pas d'une douceur fade ou étouffante, plutôt d'une douceur sucrée mais acidulée, chaude et ensoleillée, légère et savoureuse...cette douceur est faite pour ces moments-là!
photogateauorange.JPG
Merci Josiane pour la recette (et le gâteau...)
Ingrédients (pour un moule de 20 cm)

3/4 oranges bio

180g farine

½ sachet de levure

3 oeufs

160g beurre

160g sucre poudre

100g sucre glace

 

Faire ramollir le beurre .

Râper le zeste de 2 oranges (le plus long).

Beurrer le moule.

Mélanger  sucre et beurre, travailler (au batteur électrique )  jusqu’à belle consistance. Rajouter un après l’autre les 3 œufs, puis la farine et la levure, les zestes râpés et le jus d’une orange, ou plus si elles sont peu juteuses.

Quand la pâte est lisse cuire environ 40 mn à four 160°/180.

Démouler et laisser refroidir.

Glaçage :

Cuire quelques minutes le sucre glace avec le jus des oranges restantes et arroser copieusement  le gâteau.

Décorer au sucre glace mais aussi :

- Glacer au chocolat

- Chauffer de la confiture d’abricot  diluée avec un peu d’eau et en recouvrir le gâteau.

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans gâteau
commenter cet article
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 20:19

Scones le matin...dimanche pas chagrin! Bien que cette petite gourmandise anglaise soit plus habituellement servie dans le cadre du five-o-clock tea, et avec de la clotted cream (crème épaisse), je trouve que cela va très bien avec le thé et les confitures du matin...De consistance très moelleuse, légèrement friable, très peu sucré (certains ne mettent même pas du tout de sucre dans leur recette), le scone aurait fait sa première apparition en 1513 en Angleterre. Beaucoup de variantes existent aujourd'hui (sucré, salé, à la pomme de terre, à la citrouille...), mais cette recette toute simple et très rapide à faire est, comment dire, so good!

photoscones-copie-1.JPG
Ingrédients (pour environ 10 scones, cela dépend de la taille qu'on leur donne):
250 gr de farine
40 gr de sucre
1 sachet de levure chimique
1 pincée de sel
50 gr de beurre mou
1 oeuf
15 cl de lait
facultatif: des raisins secs (50 gr) ou mis à tremper dans du rhum

Mélanger tous les ingrédients secs (peut se faire la veille pour gagner du temps le matin) et rajouter le beurre ramolli. Dans un autre bol, mélanger ensemble le lait et l'oeuf. Ajouter progressivement ce dernier mélange avec le premier, rajouter un peu de farine si la pâte colle trop.
Avec un cuillère, former des boules et les déposer un peu espacées sur une plaque de cuisson anti-adhésive. Mettre au four à 180° pendant 15 min. Rajouter quelques minutes de cuisson si nécessaire -les scones ne doivent pas trop dorer. Déguster...chaud, c'est encore meilleur!

Petite photo de la balade du jour
photoSete-copie-1.JPG
 
Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans biscuits - scones - muffins
commenter cet article
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 17:32

 photoski1.JPG


Ah les fondues, raclettes, tartiflettes, diots au vin blanc et crozets au reblochon...
Bon, pour moi, plutôt vin chaud, vin chaud et vin chaud (bah quoi, il faisait froid )

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans divers et varié
commenter cet article
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 08:34
Ah tiens, une recette qui était restée en attente de publication, et qui pourtant a été un classique de nos week-ends hivernaux..le pot au feu! Un plat qui en cache deux, puisque le bouillon, accompagné de petites pâtes, constitue un bon repas du soir. Outre les légumes bio, il faut être copain/copine avec son boucher (chez nous, pas de problème, on a Franck le boucher) pour dégoter les bons morceaux de viande qui constituent le pot au feu, et surtout, les os à moëlle...miam


photo-pot-au-feu-1-copie-1.JPG


Ingrédients (merci Jacqueline!):

 

- bœuf : si possible un morceau de paleron et un morceau de jarret

- jarret de veau (très bon car il y a de l’os très cartilagineux excellent pour le goût du bouillon)

- os à moëlle de bœuf coupé en tronçons  

- un bouquet garni

- une dizaine de grains de poivre non moulus

- sel

- un oignon piqué de 2 ou 3 clous de girofle

- 2 autres oignons

- carottes

- navets

- poireaux
- pommes de terre


Mettre les viandes dans une grande quantité d’eau froide (il vaut mieux en mettre plus que d’avoir à en rajouter) avec le bouquet garni, le poivre, l’oignon avec clous de girofle, sel. Porter à ébullition et laisser cuire à peu prés 1h et demi (couvrir la marmite en surveillant les éventuels débordements – si débordement baisser un peu la température, mais il faut que ça bout bien). Ecumer en cours de cuisson (les viandes font une sorte d’écume), ce qui limite aussi les débordements

Mettre alors dans la marmite tous les légumes sauf les pommes de terre (attacher le vert des poireaux en botte pour éviter qu’ils se dispersent trop).

Aprés, laisser cuire encore au moins une heure , puis je rajoute les pommes de terre et les os à mœlle pour environ une ½ heure (en fait quand les pdterre sont bien cuites). Ajuster l’assaisonnement

 
La cuisson peut se faire en deux étapespar exemple le matin (ou le soir avant), faire cuire les viandes (1h 1/2) avec les ingrédients indiqués. Et le soir ou le matin si c’est pour midi, continuer en mettant les légumes etc…

Le bouillon peut se dégraisser, après l'avoir laissé au frais.

 

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans plat principal
commenter cet article
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 19:35

Ah les cookies! C'est d'abord une bonne odeur qui sort du four et qui met l'eau à la bouche, tellement bonne que l'on pourrait rester les regarder cuire puis se brûler les doigts en voulant les attraper aussitôt!

photocookies2-copie-1.JPG
Ingrédients (pour environ 10 cookies):
85 g de beurre
1 oeuf
85 g de sucre
quelques gouttes d'essence de vanille ou 1 sachet de sucre vanillé
150 g de farine
100 g de pépites de chocolat
1 cuillère à café de levure
1 cuillère à café de sel

Faire ramollir le beurre à température ambiante. Dans un saladier, mettre le beurre, incorporer le sucre, l'oeuf entier, la vanille et mélanger le tout. Ajouter petit à petit la farine mélangée à la levure, le sel et les pépites de chocolat. Mettre du papier cuisson sur une plaque allant au four et former les cookies sur la plaque (environ le contenu d'une cuillère à soupe). Surveiller la cuisson (environ 1/4 d'heure à 180°).
Bon appétit!

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans biscuits - scones - muffins
commenter cet article
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 09:46

Ah, voici un resto comme on les aime: que du fait maison, une bonne cave, une déco faite d'objets à chiner, à deux pas du ciné...et de la maison! Petite terrasse l'été, bien agréable pour prendre l'apéro avec les tartines (foie gras ou légumes) ou tapas, pour l'hiver une soupe est proposée en entrée (foie gras et cèpes, mais il n'y en avait plus!), puis grandes salades ou plus sûrement plats chauds (magret, noix de Saint Jacques,...à la carte ou plat du jour). Et en dessert, une crème à l'orange dont j'essaie à chaque fois d'extorquer la recette au propriétaire...mais sans succès jusqu'alors!

photoEpicentre2.JPG

Repost 0
Published by les marmitons de Tournefeuille - dans restos
commenter cet article

Qui Suis-Je?

  • : Les marmitons de Tournefeuille
  • Les marmitons de Tournefeuille
  • : Cuisinière en herbe, adepte du bon, du beau et du bio!
  • Contact

Recherche

Pages